Les “enfants perdus” ou “Forlon Hope” à Tercios

Les “enfants perdus” ou “Forlon Hope” à Tercios

Il s’agissait de compagnies de tireurs détachées en avant d’unités plus denses et destinées à harceler l’ennemi.

On autorisera «l’achat» de ces compagnies au budget de l’armée à raison d’une compagnie pour deux régiments d’infanterie. Ces unités ont implicitement les règles Tirailleurs, Dispersion, Harcèlement, Arc de tir étendu et Léger.
Battues au corps à corps, elles sont détruites.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire