L’armée du duc de Lorraine en 1627 d’après le Mercure Français par Stéphane Thion

Voici l’armée du duc de Lorraine en 1627 d’après le Mercure Français :

L’armée lorraine est organisée sur le modèle allemand, avec des régiments de cavalerie à 500 maîtres et des régiments d’infanterie à 2000 hommes. Les effectifs entre parenthèses sont bien sûr théoriques !

– Compagnie du duc de Lorraine (100 chevaux / horses)

– Compagnie des Gardes ordinaires du duc de Lorraine (200 chevaux)

– Compagnie des Gardes de Madame le duchesse (100 chevaux)

– Compagnie des Gardes de madame Claude (100 chevaux)

– Régiment de cavalerie du marquis de Mouy (500 chevaux)

– Régiment d’infanterie de Mouy (6 000 hommes)

– Régiment de cavalerie de Fontaines, Maître de camp général (500 chevaux)

– Régiment de cavalerie d’Araucourt, commandant des étrangers (500 chevaux)

– Régiment de cavalerie de Siray (500 chevaux)

– Régiment de cavalerie de Gatinais (500 chevaux)

– Régiment de cavalerie française de Vault de Poully (500 chevaux)

– Régiment de cavalerie de Tricheteau (500 chevaux)

– Régiment de cavalerie de Bern (500 chevaux)

– Régiment de cavalerie d’Endurny (500 chevaux)

– Régiment d’infanterie du prince François, évêque de Verdun (2000 hommes)

– Régiment de Florinville (2000 hommes)

– Régiment de Couvonge le jeune (2000 hommes)

– Régiment de Tantonville (2000 hommes)

– Régiment de Bonnecourt (2000 hommes)

– Régiment du baron de Flechreny (2000 hommes)

– Régiment allemand de Morhange (2000 hommes)

– Régiment allemand de Flechteny (2000 hommes).

Grand étendard de l’union Lorraine ou étendard Charles IV.